Devenir Radio amateur

Etre Radioamateur au Sénégal

LE CODE DU RADIOAMATEUR

 

Le radio Amateur est :

    • RESPECTUEUX… n’opère jamais délibérément de façon à géner les autres
    • LOYAL… offre loyauté, encouragement et soutien aux autres amateurs, radio-club et à son association mère à travers laquelle les radioamateurs de son pays sont représentés au niveau national et international.
    • PROGRESSISTE… avec une bonne connaissance de la science, une station bien construite et efficace, et une opération au-dessus de tout reproche.
    • AMICAL… Calme et patient durant ses opérations quand il le faut ; avise et conseille amicalement les débutants.
    • EQUILIBRE… la radio est une vocation, ne jamais interférer avec les devoirs envers la famille, le travail, l’école ou la communauté.
    • PATRIOTE… la station et la connaissance toujours prêt à rendre service à la nation et à la communauté.

DEVENIR RADIOAMATEUR

Un monde à découvrir pour découvrir le monde.

  • QUI PEUT DEVENIR RADIOAMATEUR ?
    Toute personne majeure.
  • QUE FAUT-IL FAIRE ?
    • Préparer un dossier selon les modalités fixées par l’administration des Télécommunications (ARTP) www.artp.sn
    • Acquérir les connaissances nécessaires par un travail personnel, raisonnable, portant sur l’électronique, les règlements nationaux et internationaux, la pratique du MORSE.
    • Prendre contact avec des radioamateurs chevronnés soit directement, soit par l’intermédiaire du RADIO CLUB.
  • LE TRAFIC
    • Il est possible en PHONIE ou en GRAPHIE (morse) sur des fréquences attribuées aux radioamateurs, avec en plus le « Télétype », le « Packet », la télévision d’amateur et l’utilisation de satellites comme relais.
    • Il peut se pratiquer soit en station fixe à domicile soit en station mobile à bord d’une voiture ou d’un bateau, de jour comme de nuit.
    • Pour confirmer le contact vous échangerez une carte postale spéciale, dite carte « QSL ». Vous aurez réalisé au gré de votre imagination et de vos dons artistiques votre carte personnelle et vous aurez vite envie de collectionner celles de vos correspondants du monde entier !
    • La première vertu du radioamateur étant la patience, vous passerez de nombreuses heures à faire de l’écoute. Vous connaitrez rapidement le protocole des contacts et le jargon des initiés (dont il ne faut pas abuser!).
  • LE MATERIEL
    En devenant Radio Amateur, vour pourrez :
    • Construire et faire fonctionner de petits montages ou des réalisations plus importantes, si vous aimez bricoler.
    • Comme ceux qui vous ont précédé, jouer un rôle important dans l’expérimentation des ondes courtes et dans l’étude de problèmes demeurés encore sans réponse. Les solutions apportées font le profit de tous !
    • Pour votre station personnelle il faut prévoir un minimum d’investissement: un appareil émetteur récepteur (TRANCEIVER) et une antenne. Cela peut aller du plus simple au plus sophistiqué, l’aspect onéreux allant dans le même sens. Vous trouverez dans le commerce le matériel nécessaire à vos besoins et à vos moyens, neufs ou d’occasion. Les radioamateurs confirmés ne demanderont que de vous aider et de vous conseiller. En attendant, il reste la possibilités de trafiquer avec la station du radio club dès que vous aurez reçu votre autorisation.
  • BANDES DE FREQUENCES
    Les fréquences accordées aux radioamateurs sont fixées et définies sur le plan international (U.I.T), mais sont susceptibles de variations et de modifications suivant les pays quant aux plages accordés et aux modes de transmission (par exemple: BLU, FM, MORSE, RTTY, etc.)
    Sans trop entrer dans les détails, nous pouvons utiliser:
    1. Les bandes dites H.F. ou décamétriques:
      160 mètres de 1,810 à 1,850 MHZ en graphie et en phonie
      80 mètres de 3,500 à 3,800 MHZ en graphie et en phonie
      40 mètres de 7,000 à 7,200 MHZ en graphie et en phonie
      30 mètres de 10,100 à 10,150 MHZ en graphie et en phonie
      20 mètres de 14,000 à 14,350 MHZ en graphie et en phonie
      17 mètres de 18,068 à 18,168 MHZ en graphie et en phonie
      15 mètres de 21,000 à 21,450 MHZ en graphie et en phonie
      12 mètres de 24,890 à 24,990 MHZ en graphie et en phonie
      10 mètres de 28,000 à 29,700 MHZ en graphie et en phonie
      6 mètres de 50,000 à 54,000 MHZ en graphie et en phonie  (50,000 à 51,000 déjà attribué au Sénégal)

D’autres modes comme le Télétype (RTTY) ou la télévision à balayage lent (SSTV) ont des plages réservées. Cependant la graphie est considérée comme sur les autres modes de transmissions pour l’ensemble de la bande.

  • Les bandes V.H.F ou métriques:
    la plus utilisée est la bande de 144 à 146 MHZ utilisables en tous modes, mais ou la modulation de fréquence a souvent la préférence, parfois via un relais ou répéteur.
  • Les bandes T.H.F:
    Au delà les bandes T.H.F constituent un magnifique champ d’exploration…
  • LES OBLIGATIONS
    S’il est un peu prétentieux de parler d’un code des radioamateurs, ceux-ci se font néanmoins un devoir de ne provoquer aucune gène à qui que ce soit dans l’exercice de leur passe temps, ni aux autres radioamateurs, ni à leur entourage, ni aux services officiels.
    Dans les conditions normales, les échanges doivent se faire dans un langage clair, n’utilisant que des abréviations codifiées reconnues par tous. Ils ne doivent porter que sur des communications utiles au fonctionnement des appareils, à la technique radioélectrique, à la propagation des ondes et aux conditions climatiques, à l’exclusion de toute correspondance personnelle ou commerciale ou de type radio- diffusion (Musique, conférence, informations, politiques..)
    La tenue d’un carnet de trafic est obligatoire. Ce document peut être consulté par les autorités. On y fait figurer les renseignements relatifs à l’activité de la station : date, heure, indicatifs des correspondants, intensité et qualité des signaux transmis, fréquence utilisée, matériel…

 

En cas de besoins, les stations radioamateurs peuvent être mobilisées pour des missions de sauvegarde par les autorités : tremblement de terre et autres catastrophes naturelles, recherche de personnes, de bateaux, renseignements médicaux, etc.

Les précédents sont nombreux et font souvent l’objet d’une mention dans les journaux. A ce propos, ne manquez pas de voir ou de revoir l’excellent film  » SI TOUS LES GARS DU MONDE « …

Le domaine de la radio d’amateur est vaste et chacun peut y trouver sa place, bien isolé dans son petit coin , mais aussi en devenant membre d’une immense famille ou la solidarité est reine. Comme dans bien d’autres domaines on y trouve ce qu’on y apporte.

Cependant un vrai radioamateur ne se forme pas en quelques jours ou en quelques mois. Il ne suffit pas d’acheter du matériel pour que tout soit définitif. Il faut s’engager à un effort constant de perfectionnement personnel pour acquérir et conserver cet état d’esprit bien particulier qui donne ses lettres de noblesse au radio amateurisme.

Comme le dit le « PETIT ROBERT », un amateur est « une personne qui aime et cultive un art, une science pour son seul plaisir ».

  • REMARQUES
    Les utilisateurs de la « CITIZEN BAND » ou « CB » ou encore « BANDE DES 11 METRES » (27 MHZ) ont une approche différente pour satisfaire leur intérêt pour la radio. 
    Actuellement dans de nombreux pays, la réglementation limite beaucoup les possibilités offertes par la CB : puissance limitée à 2 watts, plage de fréquence restreinte donc encombrée et pas de connaissances techniques ou autres exigés au départ…
    Le respect de ces restrictions améne de nombreux passionnés à envisager, puis à faire un effort pour accéder à la radio d’amateur aux possibilités plus étendues et plus variées.
  • CONTACTS
    Jul DIALLO, 6W1QL
    BP 971 Dakar (Sénégal)
    jul@orange.sn